1975

La réalité du peuple palestinien. Faits, chiffres, structure de classe — Introduction par Leila Kadi et Eli Lobel

December 10, 1975

La nécessité d’une connaissance plus précise des « faits et chiffres » palestiniens est durement ressentie. Certains parlent d’un Etat de la bourgeoisie palestinienne ; mais où est-elle, cette bourgeoisie palestinienne ? Dans les territoires occupés ou à l’extérieur ? Quelle est sa force réelle ?

1. Le Proche-Orient pré-capitaliste — par Saül Neguev

December 10, 1975

La structure socio-économique du Proche-Orient et le féodalisme européen : la destruction du village arabe ; la destruction du commerce et de l’artisanat ; la Palestine à la veille du mandat britannique et de la pénétration sioniste.

2. La Palestine affronte la colonisation sioniste ‒ par E. Solomon

December 10, 1975

L’impact de la colonisation sioniste sur la société palestinienne est mieux connu, encore que les études proviennent presque exclusivement de sources occidentales, et en premier lieu sionistes.

3. La dispersion palestinienne ‒ par Jacqueline Farhoud Jraissaty

December 10, 1975

Le but de ce chapitre est de présenter le réel social des Palestiniens dans sa dispersion, avec des indications chiffrées sur l’évolution, ou plutôt les évolutions démographiques, le niveau de l’enseignement, la population active, sa répartition socio-professionnelle et la différenciation en classes sociales.

4. Les palestiniens de Cisjordanie et de Gaza ‒ par Jamil Hilal

December 10, 1975

Les Palestiniens de la rive occidentale (centre de la Palestine) ont été occupés par les Israéliens après une longue période sous la férule hachémite. L’héritage de dix-huit années de pouvoir hachémite ne pouvait qu’accentuer le sous-développement de la rive occidentale.

5. Sur les Arabes en Israël ‒ par Lazare Rozensztroch

December 10, 1975

La politique de confiscation systématique de la terre arabe a entraîné une mutation profonde de la société arabe et a eu pour conséquence directe une transformation radicale de ses activités professionnelles.

Vingt Militants Arretes en Egypte

December 10, 1975

Les raisons de ces arrestations et des inculpations qui s’ensuivent sont dans la tradition très classique de tout État policier : agents de l’étranger, complot contre l’État… Ils risquent la détention à vie.

Chroniques — Par Yasser Ali, Leila Kadi, Sadik El Azem, Avishai Ehrlich et Moshè Machover

December 10, 1975

1) Liban, septembre 1975 : Fin de la « démocratie confessionnelle » . 2) Les violentes manifestations du prolétariat industriel en Égypte. 3) Sur le front du pétrole. 4) En Israël : Bataille navale dans la lutte des classes ; La réforme fiscale en Israël ; Élections à l’Université de Jérusalem.

Lettres a Khamsin ‒ par Moshé Machover, Israël Shahak, Léa Tsemel et Michel Warschawski

December 10, 1975

Lettre d’un camarade de Matzpen (Moshé Machover) ; lettre d’Israël Shahak, Jérusalem ; et lettre de camarades de la Ligue communiste révolutionnaire (Matzpen marxiste), section de la IVe Internationale (Léa Tsemel et Michel Warschawski).

La quatrième de couverture

December 10, 1975

Editorial

June 30, 1975

La rencontre réalisée autour de cette revue est en elle-même une position politique. Comme telle, elle constitue dans le cadre de la lutte pour la libération nationale et sociale du monde arabe une première délimitation de ceux qui y collaborent, à savoir les socialistes révolutionnaires opposés à toute forme de chauvinisme national : les Arabes et Israéliens internationalistes et antisionistes.

Editorial : Sur la revue

June 30, 1975

Khamsin veut être une voix commune aux socialistes révolutionnaires du Mashrek (Proche-Orient arabe).

Editorial : La stratégie révolutionnaire au Proche-Orient

June 30, 1975

Et nous, les révolutionnaires du Mashrek, quel est notre rôle ? Notre point d’impact — c’est presque une banalité de le dire — ce sont les masses de la région. C’est ici que prend toute son importance le fait que la revendication de l’évacuation totale des territoires occupés et la constitution d’une entité nationale palestinienne, c’est précisément une revendication, un mot d’ordre, c’est un slogan autant qu’un programme.

Le débat a l’intérieur du camp arabe : 1. Un État palestinien ? par Fuad Faris

June 30, 1975

Appeler à la constitution d’une autorité nationale palestinienne signifie créer les conditions d’une confrontation maximale avec les forces de la contre-révolution. C’est une priorité tactique qui prend le pas sur les objectifs stratégiques, sans les contredire. Qu’un règlement intervienne ou que les hostilités reprennent, ce mot d’ordre prépare la voie de meilleures conditions pour la libération nationale de la grande majorité du peuple palestinien — ouvriers, paysans, réfugiés — qui mène actuellement la lutte selon sa propre voie.

Le débat a l’intérieur du camp arabe : 2. Pouvoir politique combattant ou État de libre-échange ?

June 30, 1975

Traduit d’Al-Hadaf, n° 287, 16 novembre 1974, Beyrouth

Le débat a l’intérieur du camp arabe : 3. Interview d’Ahmad Jibril

June 30, 1975

Interview d’Ahmad Jibril, dirigeant du Front populaire pour la libération de la Palestine-commandement général, présentée à la télévision française le 22 janvier 1975.

Le débat a l’intérieur du camp Israélien — Dossier présenté et commenté par Eli Lobel et Mikhal Marouan

June 30, 1975

Si l’extrême-gauche anti-sioniste n’était pas déjà si divisée, le débat sur l’avenir palestinien aurait fourni l’occasion d’une scission de fond, étant donné la divergence des vues. Dépassant, tout en l’abordant, la question immédiate — pour ou contre l’État palestinien étriqué en Cisjordanie et à Gaza —, la discussion a porté sur les points qui concernent en premier lieu le mouvement révolutionnaire.

La stratégie des pays arabes producteurs de pétrole — par Leila Kadi et Sadik El Azem

June 30, 1975

La dernière guerre israélo-arabe a produit deux effets diamétralement opposés : 1) En démontrant désormais plus que jamais la dépendance d’Israël vis-à-vis des États-Unis et sa complète soumission à leur stratégie impérialiste au Proche-Orient. 2) Les régimes des pays pétroliers arabes les plus réactionnaires ont eu l’occasion de découvrir qu’ils disposaient désormais d’une assez large marge d’indépendance et de liberté d’action grâce aux récents développements de la structure du système économique impérialiste.

Judaïsme et sionisme… à bâtons rompus : Discussion entre Maxime Rodinson, Israël Shahak et Eli Lobel

June 30, 1975

« Discussion » n’est pas le mot juste. Les trois interlocuteurs ont des positions communes sur les points essentiels. La condamnation du sionisme, par exemple.

Revue des livres (1) : S. Friedlander, M. Hussein, Arabes et Israéliens — par E.L. (Eli Lobel)

June 30, 1975

Comment se fait-il qu’un petit air d’ennui solide se dégage de ce « premier dialogue », un air de « déjà vu » et de « déjà su » ?

  • Page 1 of 2
  • 1
  • 2